novembre 29, 2023

Les meilleures sonneries, jeux et applications pour ton mobile

Leee John, un artiste de la musique noire

La musique noire britannique a souvent été confrontée à des défis, notamment en matière de discrimination raciale dans l'industrie musicale et dans la société en général. Photographie JUSTIN TALLIS / AFP©

Art et musique : l’IA s’invite à l’Opéra Leipzig avec Fusion

L’émergence et les progrès rapides des programmes d’intelligence artificielle secouent le monde culturel. Certains craignent que la technologie ne remplace la créativité humaine. L’Opéra de Leipzig lui, en partenariat avec Harry Yeff de Reeps100, a décidé d’utiliser l’IA pour le ballet « Fusion ».

L’Opéra de Leipzig, un pilier culturel de la ville d’Allemagne

L’Opéra de Leipzig a une longue et riche histoire remontant à plus de 300 ans. L’Opéra de Leipzig a été fondé en 1693, ce qui en fait l’un des plus anciens théâtres d’Allemagne. Au fil des siècles, il est devenu un lieu de renommée mondiale pour les représentations de ballet et de musique classique. Il a accueilli de nombreux compositeurs célèbres, dont Johann Sebastian Bach. L’opéra de Leipzig actuel a été inauguré en 1960, après avoir été reconstruit suite aux destructions de la Seconde Guerre mondiale. L’Opéra de Leipzig propose une programmation diversifiée allant de classique au contemporain, des ballets et des concerts. Il dispose de plusieurs salles, dont la grande salle comprend plus de 1 400 places et la salle de chambre, plus petite contenant environ 400 places. L’institution est également réputée pour sa troupe de théâtre et de ballet de renommée internationale. Les productions de l’Opéra de Leipzig sont souvent acclamées pour leur excellence artistique, leur mise en scène innovante et la qualité des interprètes.

L’institution prépare le ballet « Fusion » un spectacle chorégraphié hors pair

Le Ballet Fusion est un projet unique en son genre qui est en cours de développement à l’Opéra de Leipzig en Allemagne. Ce projet innovant utilise la technologie de l’Intelligence Artificielle pour créer un ballet fusionnant les styles et les mouvements de la danse classique et du hip-hop. L’IA a été employée pour analyser les mouvements et les rythmes de différents styles de danse afin de créer une chorégraphie innovante et unique qui réunit harmonieusement les deux genres de la danse. Des programmations informatiques sophistiquées ont été utilisées pour appliquer des effets visuels saisissants et des costumes époustouflants pour mettre en valeur la danse. Le compositeur allemand Johann Sebastian Bach, connu pour son travail dans la musique baroque, a été choisi pour écrire la partition de l’opéra. La troupe de danse quant à elle a été sélectionnée avec soin pour inclure les meilleurs danseurs et danseuses de la danse classique et du hip-hop.

L’IA va faire vivre une expérience unique aux amateurs de danse et de musique

« Fusion » se déroulera à partir du 29 mai 2023 jusqu’au 8 juillet 2023 à l’Opéra de Leipzig. Ce ballet montre comment le spectacle vivant peut tirer parti des dernières avancées en matière de logiciels d’intelligence artificielle dans des projets créatifs. Avant Fusion, la technologie avait déjà conquis le Lincoln Center de New York dans le cadre de « Song of the Ambassadors ». Une performance alliant musique, science et technologie imaginée par l’artiste K Allado-McDowell. Sous la direction du chef d’orchestre, la musique transportera le public dans un voyage émotionnel depuis le préambule dramatique jusqu’à la finale triomphante. C’est un spectacle qui est à voir absolument pour tous les amateurs de la danse, de la musique et de la technologie. Avec ce ballet unique, l’Opéra de Leipzig a créé un triomphe qui restera dans les annales de la danse et de la musique. L’Opéra de Leipzig décrit Fusion comme l’un des premiers spectacles chorégraphiques à utiliser l’intelligence artificielle dans tous ses aspects.

La voix d’Harry Yeff de Reeps100 transformée

Pour le ballet « Fusion » de l’Opéra Leipzig, c’est Harry Yeff qui a utilisé l’IA pour élargir sa gamme vocale. Il a passé plus de 1000 heures à s’entraîner pour rendre sa voix inhumaine. Dans ce ballet, Harry Yeff met ses talents vocaux au service d’une bande-son éclectique mêlant musique classique et électronique, créée en collaboration avec le compositeur syro-italien Gadi Sassoon. Les sons ainsi générés émeuvent les danseurs du Ballet de l’Opéra de Leipzig, notamment Yun Kyung Lee et Vincenzo Timpa. Pour rappel, Reeps One a depuis 2020 participé au programme d’expérimentation des arts et de la technologie des Bell Labs pour explorer les applications créatives de l’IA et de l’apprentissage automatique.

 Avec ETX/DailyUp