février 25, 2024

Les meilleures sonneries, jeux et applications pour ton mobile

Démonstration d'un appareil capable d'afficher des informations et notifications sur la peau de son utilisateur faite par Humane

Le smartphone Humane est actuellement en cours de développement, mais la société prévoit de le lancer sur le marché dans les prochaines années - Photographie Courtesy of Zarif Ali / Twitter©

Bientôt un smartphone dématérialisé proposé par Humane

Humane, le spécialiste de l’intelligence artificielle travaille sur un projet de création d’un smartphone dématérialisé. La startup américaine a récemment fait la démonstration de son concept d’assistant intelligent. Ce dernier permet de remplace l’écran traditionnel par la paume de main.

Comment définir le concept de smartphone dématérialisé

La dématérialisation du smartphone fait référence à la tendance croissante à utiliser des applications mobiles et des services en ligne pour remplacer les objets physiques traditionnels tels que les portefeuilles, les clés et les cartes de crédit. Cette évolution est rendue possible par la miniaturisation des composants électroniques et l’amélioration des technologies sans fil. Aujourd’hui, de nombreuses fonctions qui étaient autrefois effectuées à l’aide d’objets physiques peuvent être accomplies avec un smartphone. Par exemple, les applications de paiement mobile permettent aux utilisateurs de payer des achats en magasin ou en ligne en utilisant leur téléphone. De nombreux téléphones mobiles sont aujourd’hui équipés de technologies telles que la NFC (communication en champ proche) et le Bluetooth, qui permettent une communication sans fil avec d’autres appareils. Cela permet aux utilisateurs de déverrouiller leur voiture ou leur maison, ou même de stocker leurs clés dans leur smartphone.

Humane veut révolutionner le téléphone portable

Humane est une startup fondée par deux anciens dirigeants d’Apple, Imran Chaudhri (designer qui a notamment travaillé sur l’interface utilisateur de l’iPhone) et Bethany Bongiorno (responsable du développement logiciel). Lors de la conférence TED de Vancouver, Imran Chaudhri a fait la une des journaux avec son concept surprenant de smartphone dématérialisé prenant la forme d’une petite boîte, un dispositif portable qui peut être attaché aux vêtements comme une broche. Ce « smartphone » futuriste est contrôlé principalement par la voix et les gestes de la main. Ce faisant, plusieurs éléments d’information peuvent être projetés même sur la propre main de l’utilisateur. Cette innovation révolutionnaire de la start-up Humane a suscité l’enthousiasme de nombreux experts en technologie et de passionnés de gadgets high-tech.

Le génie de l’intelligence artificielle cherche à doter son boitier de plusieurs fonctionnalités

Le smartphone Humane est également équipé de technologies avancées telles que la reconnaissance faciale et la reconnaissance d’empreintes digitales pour garantir la sécurité et la confidentialité des données. De plus, l’appareil est doté d’une caméra haute résolution pour des prises de vue de qualité supérieure et de fonctionnalités de réalité augmentée pour une expérience encore plus immersive. Mais ce n’est pas tout, Humane a aussi développé une plateforme logicielle avancée qui permet aux utilisateurs de personnaliser leur expérience de smartphone en fonction de leurs besoins et de leurs préférences. Les utilisateurs peuvent choisir parmi une variété de modules complémentaires pour ajouter de nouvelles fonctionnalités à leur appareil, telles que des capteurs de santé, des lecteurs de musique, des applications de navigation, des jeux et bien plus encore. Enfin, le smartphone Humane est conçu pour être écoresponsables, avec une batterie de longue durée et des matériaux durables et recyclables.

La paume de main comme écran, un projet similaire à celui de MIT et Microsoft

Ce n’est pas la première fois que la peau est utilisée comme support technologique. Par exemple, par le passé, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) a travaillé avec Microsoft pour développer une technologie de tatouage en réseau destinée à contrôler à distance des objets spécifiques avec des gestes simples sur la peau. Ce projet appelé « SkinTrack » utilise des électrodes conductrices qui sont intégrées dans un bracelet porté autour du poignet. Ces électrodes envoient des signaux haute fréquence à la peau, ce qui permet de détecter les mouvements de la main et de les interpréter comme des gestes d’interaction avec l’interface du smartphone. De cette façon, les utilisateurs peuvent contrôler leur téléphone sans avoir à toucher l’écran. Le principal avantage de ce système est qu’il offre une surface de visualisation beaucoup plus grande que la paume de la main seule, tout en offrant une expérience d’utilisation plus immersive et plus naturelle que les commandes vocales ou les gestes de l’air. La technologie est là maintenant, il reste à l’appliquer et surtout la démocratiser. 

Avec ETX/DailyUp