octobre 4, 2023

Les meilleures sonneries, jeux et applications pour ton mobile

Une personne utilisant une borne USB de recharge dans un espace public

Le moyen le plus sûr de charger la batterie de votre téléphone est de le brancher sur une prise murale. Si vous devez vraiment utiliser des bornes de recharge publiques, éteignez complètement l’appareil. - Photographie SimonSkafar / Getty Images©

Comment protéger son smartphone ou sa tablette du juice jacking ?

Le FBI met en garde les utilisateurs contre les risques associés à l’utilisation de bornes USB de charge USB disponibles en espace public. Ce système de piratage de tablette ou de smartphone est ce qu’on appelle le juice jacking. Il peut conduire au vol de nombreuses données personnelles.

Le juice jacking, savez-vous ce que c’est ?

Le juice jacking est une technique de piratage informatique qui implique l’utilisation malveillante de ports USB publics pour voler des données ou infecter des appareils électroniques tels que des smartphones, des tablettes ou des ordinateurs portables avec des logiciels malveillants. Les pirates informatiques peuvent installer des logiciels malveillants sur un port USB public, ou même remplacer les câbles USB avec des câbles malveillants, pour voler les données personnelles stockées sur votre appareil lorsque vous le connectez. Les données volées peuvent inclure des informations sensibles telles que des mots de passe, des numéros de carte de crédit et des données personnelles. The Wall of Sheep, un événement de la DEF CON Hacker Convention, organise un kiosque d’information annuel sur le juice jacking depuis 2011. Les kiosques tentent d’éduquer les visiteurs sur les dangers de brancher leurs appareils sur des prises de recharge publiques.

Comment éviter ce système de piratage de smartphone en espace public ?

Pour éviter le juice jacking, il est recommandé d’éviter d’utiliser des ports USB publics pour charger votre appareil, surtout si vous ne savez pas qui est responsable de leur maintenance. Il est préférable d’utiliser votre propre chargeur ou une batterie externe pour charger votre smartphone en toute sécurité. Si vous devez utiliser un port USB public, il est recommandé d’utiliser un câble USB de confiance et d’éviter d’activer la fonction « transfert de fichiers » ou « partage de données » sur votre appareil. Il y a aussi la possibilité d’utiliser une batterie externe; toujours pratique en cas de déplacement ne présente aucun risque de juice jacking. N’effectuez pas d’opérations sensibles (achats, utilisation de données sensibles, etc.) sur le Wi-Fi public. Utilisez un chargeur sans fil, car le risque de piratage est quasi inexistant avec ce type de chargeur. Une autre chose à noter est que l’utilisation d’un câble USB-C ou d’un chargeur de nouvelle technologie réduit considérablement le risque. 

Le FBI met en garde la population sur cette menace

L’un des chercheurs qui a conçu le kiosque d’information annuel sur le juice jacking a fait une présentation sur les activités malveillantes pouvant être effectuées via le kiosque, telles que le vol de données et le suivi des appareils. Il a également fourni des informations sur la manière dont les bornes de recharge pourraient être compromises. Le juice jacking est courant depuis des années, mais il a toujours des conséquences dévastatrices, c’est pourquoi le FBI a aussi alerté une fois de plus le public à rester vigilant face à cette menace. L’avertissement publié sur les réseaux sociaux par le FBI est très clair: « Évitez les bornes de recharge gratuites dans les aéroports, les hôtels et les centres commerciaux. » Plusieurs cas de juice jacking ont été observés récemment, c’est pourquoi le FBI est conscient de cette menace qui pourrait toucher tout appareil mobile comme le smartphone, la tablette ou le PC et ce quel que soit son système d’exploitation.

Les entreprises peuvent aussi être victimes de bornes USB de recharge piratées

Les bornes USB de recharge dans les espaces publics ne sont pas les seuls moyens pour les hackers de faire du juice jacking. Les entreprises sont également une cible privilégiée des hackers. Ces derniers pourraient vous envoyer des chargeurs sous forme de goodies sponsorisés. Qui s’opposerait à un chargeur USB gratuit, surtout quand il est même livré sous carton à votre porte? Par la suite, ils seront distribués aux employés, infectant potentiellement les téléphones de l’entreprise et permettant l’accès à des données sensibles. Le chargeur pourrait être compromis et accéder au réseau de l’entreprise. Une fois que les pirates accèdent à votre réseau, ils peuvent obtenir de grandes quantités de données qui mettent en danger votre entreprise.

Avec ETX/DailyUp