janvier 30, 2023

Les meilleures sonneries, jeux et applications pour ton mobile

Spotify sur un smartphone

La lutte contre les contenus haineux s’intensifie sur Spotify - Photography Stefani Reynolds / AFP©

Contenus haineux sur Spotify : politique de modération à renforcer ?

Le géant suédois du streaming musical intensifie sa bataille contre les contenus haineux sur Spotify. Un organisme qui lutte contre l’antisémitisme a critiqué la politique de modération de la plateforme face aux playlists et aux contenus faisant la promotion du racisme comme le podcast animé par Alex Jones.

L’Anti-Defamation League dénonce des playlists qui contiennent des contenus haineux sur Spotify

Le nouveau rapport de l’Anti-Defamation League (ADL), une entité qui lutte contre le racisme et l’antisémitisme depuis 1913, a évoqué la présence de contenus haineux sur Spotify. Dans ce rapport, l’ADL a écrit avoir identifié sur cette plateforme de streaming musical des musiciens suprémacistes blancs qui tiennent des propos homophobes. Des discours antisémites, illicites, illégaux, voire dangereux, ont été également entendus dans les playlists de ces artistes et sur les réseaux sociaux.

Le rapport précise que ces groupes qui diffusent des contenus haineux sur Spotify appartiennent à des sous-genres musicaux « extrémistes » qui prônent l’idéologie raciste et antisémite ainsi que la suprématie blanche. Selon l’ADL, certains de ces violents artistes sont certifiés par la plateforme de streaming et que cette dernière promeut l’incitation aux discours racistes dans ses propres playlists.

Mise en garde de la politique de modération de la plateforme de streaming musical

Face à cela, le géant suédois avance que la lutte contre les contenus haineux sur Spotify est prise très au sérieux. Comme le font Twitter, Meta et les autres réseaux sociaux, une panoplie de mesures sont utilisées pour assurer qu’il n’y aura plus de contenus haineux sur Spotify. La politique de modération de la plateforme stipule que malgré la liberté d’expression, il est interdit de promouvoir des propos racistes, la violence, les commentaires sur l’orientation sexuelle, les injures, les insultes, le harcèlement, la provocation, et le comportement sexiste. Le propos homophobe n’est pas autorisé sur l’application mobile.

Dans sa lutte contre les contenus haineux sur Spotify, la plateforme a déjà procédé à la suppression et aux signalements de 19 000 playlists qui ne sont pas conformes à sa politique de modération. A cela s’ajoutent 12 000 épisodes de podcast, 160 morceaux et près de 20 albums.

Le géant suédois accusé de favoriser le racisme suite à podcast animé par un conspirationniste

Rappelons que des contenus haineux sur Spotify ont été également signalés dans le podcast animé par le conspirationniste américain d’extrême droite Alex Jones. Plusieurs auditeurs ont dû porter plainte contre les discours homophobes. La politique de modération de la plateforme de streaming musical a obligé les responsables à supprimer certains épisodes de ce podcast.

Pour veiller à la bonne exécution de cette stratégie de lutte et le signalement des contenus haineux sur Spotify, les responsables ont annoncé en juin la création d’un conseil consultatif de sécurité qui compte actuellement une vingtaine d’experts issus d’organismes spécialisés comme le groupe des droits civiques de Washington D.C., le Center for Democracy & Technology, de l’Université de Göteborg en Suède et de l’Institut pour la technologie et la société au Brésil.

Avec ETX Daily Up