janvier 31, 2023

Les meilleures sonneries, jeux et applications pour ton mobile

Animateur de podcast

Spotify a racheté Kinzen pour l’aider dans la lutte contre les propos haineux - Photography Ignatiev / Getty Images©

Kinzen : start-up rachetée par Spotify pour la modération de contenus

Kinzen, la start-up irlandaise, a été rachetée par la plateforme de streaming musical Spotify pour que cette dernière puisse renforcer sa politique de modération de contenus. A cet effet, le géant suédois affirme sa volonté de lutter contre les propos haineux dans ses contenus audio.

Lutte contre les propos haineux : une collaboration depuis 2020 entre Kinzen et Spotify

Pour lutter contre les messages de haine, la plateforme de streaming musical Spotify a commencé à collaborer avec Kinzen dès 2020. Les responsables de Spotify ont affirmé que l’acquisition de Kinzen entre dans le cadre de la continuité des efforts pour lutter contre les propos haineux sur la plateforme de streaming. On peut dire que les deux entreprises partagent les mêmes visions dans la modération de contenus sur le web. Le responsable mondial des affaires publiques de Spotify a déclaré dans un communiqué qu’en travaillant ensemble, les deux sociétés seront en mesure d’améliorer leur capacité à détecter et à traiter les contenus antisémites sur la plateforme de streaming musical suédois.

Ainsi, cette collaboration permettra les signalements des discours de haine raciale sur les réseaux sociaux et sur les autres plateformes.

La plateforme de streaming suédoise prend au sérieux la modération des contenus

Malgré la liberté d’expression, Spotify prend très au sérieux la lutte contre le racisme et les discours haineux sur sa plateforme. Depuis le début de l’année, Spotify a supprimé 19.000 playlists et 12.000 épisodes de podcast. 160 morceaux ont été signalés et près de 20 albums qui violaient son règlement intérieur sont supprimés. Dans sa démarche de lutte contre les commentaires haineux, le géant suédois de streaming musical a également annoncé la création d’un conseil consultatif de sécurité en juin de cette année. Ce conseil est composé d’une vingtaine d’experts et de représentants d’organisations possédant une connaissance approfondie dans la modération des contenus et les luttes contre l’incitation à la haine et les discriminations.

Pour Spotify, ce partenariat avec Kinzen facilitera sa mission d’éliminer la provocation, le harcèlement, les contenus illicites, les propos racistes et les messages haineux.

Kinzen : spécialiste des contenus audio et particulièrement des podcasts

La start-up irlandaise Kinzen fondée par Áine Kerr et Mark Little a affirmé s’appuyer sur un mélange d’expertise humaine et de « machine learning » afin d’analyser des contenus dangereux à caractère haineux dans plusieurs langues. La start-up Kinzen a mis en place une technologie unique qui permet d’examiner de gros volumes de contenus dans plusieurs formats comme le texte, la vidéo, le son, et les images.

Kinzen revendique une expertise toute particulière pour les podcasts. Ces compétences plaisent énormément à Spotify qui mise de plus en plus sur ces contenus audio pour se démarquer de la concurrence. Rappelons que le géant suédois du stream s’est beaucoup investi et a multiplié les acquisitions. Actuellement, pour satisfaire des millions d’abonnés, Spotify revendique un catalogue de plus de quatre millions de podcasts sur sa plateforme.

Avec ETX Daily Up