février 25, 2024

Les meilleures sonneries, jeux et applications pour ton mobile

Les Beatles sur scène

Pour la plus grande joie des fans, plusieurs nouvelles chansons des Beatles générées par l’IA ont été mises en ligne sur YouTube. - Photographie JIJI PRESS / AFP©, Japan Out

Les Beatles revivent : de nouveaux morceaux IA ont été générés !

Il y a plus de 50 ans, lorsque les Beatles se sont séparés, les adeptes du groupe sont restés sur leur faim. Pour le plaisir des fans, de nouveaux morceaux de chansons du groupe ont généré par l’IA. Comme « Heart on a Sleeve », de Drake et The Weeknd, l’industrie musicale dénonce cette pratique.

Le groupe Beatles : une légende musicale et un héritage intemporel

Les Beatles, légendaire groupe de rock britannique formé dans les années 1960, ont révolutionné l’industrie musicale avec son talent et sa créativité. Composé de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr, le groupe a marqué l’histoire avec des hits intemporels tels que « Hey Jude », « Let It Be » et « Yesterday ». Leurs harmonies vocales distinctives et leurs mélodies entraînantes ont influencé des générations d’artistes. Avec leur fusion de styles musicaux et leurs paroles souvent profondes, les Beatles ont transcendé les frontières et sont devenus une véritable icône culturelle mondiale. Même après plus de 50 ans, leur musique continue de captiver et d’inspirer de nouveaux auditeurs à travers le monde. Après une carrière musicale couronnée de succès, les Beatles se sont séparés en 1970, chacun poursuivant leurs carrières musicales. Les membres survivants, Paul McCartney et Ringo Starr, continuent à faire de la musique et à se produire sur scène, laissant ainsi une empreinte indélébile dans l’histoire de la musique.

L’IA ressuscite le groupe dans une expérience sonore surprenante

À l’ère de la technologie, la vigilance est plus essentielle que jamais pour filtrer nos perceptions visuelles, nos lectures et nos écoutes. Aujourd’hui, l’intelligence artificielle démontre ses capacités impressionnantes en recréant des groupes dont la nostalgie nous habite. Après Jay Z, Eminem et Oasis, les Beatles, le groupe emblématique de Liverpool, sont désormais la cible de cette technologie. Sous l’impulsion de Dae Lims, propriétaire d’une chaîne YouTube, l’intelligence artificielle a été utilisée pour altérer des chansons existantes. Le résultat est stupéfiant, donnant l’impression que ces nouveaux morceaux de chansons ont été produits par le groupe il y a 50 ans. En rassemblant à nouveau les quatre artistes de cette manière, les créateurs mettent en évidence les récents progrès technologiques tout en soulevant une multitude de questions éthiques et légales.

Les nouveaux morceaux de chansons ont ému de nombreux fans

Sur YouTube, dans les commentaires de la vidéo du single « New » (2013) de Paul McCartney, créé grâce à l’intelligence artificielle (IA), un auditeur a écrit : « Je suis en pleurs ! C’est tellement magnifique !!! ». La version de « Grow Old With Me », la dernière chanson que John Lennon a écrite et qui a été publiée après son assassinat a aussi ému de nombreux fans. Ce n’est autre que. La qualité audio améliorée et les chœurs rappelant la période glorieuse du groupe de Liverpool créent un moment particulièrement émouvant lorsque Paul McCartney entame la mélodie. « Quand j’entends cela, je suis bouleversé. Je me mets à pleurer », déclare Steve Onotera, connu en ligne sous le nom de « SamuraiGuitarist », un vidéaste avec un million d’abonnés sur YouTube. « Les fans n’ont pas eu droit à leur fin heureuse après la séparation du groupe Beatles. Alors quand on voit les Beatles artificiellement réunis et de manière convaincante, cela suscite une émotion extrêmement forte », explique-t-il.

Comment des œuvres comme « Heart on a Sleeve » de Drake et The Weeknd ont-elles été créées ?

Le titre « Heart on a Sleeve » réunissant Drake et The Weeknd a accumulé des millions de vues sur TikTok et d’autres plateformes. La technologie utilisée analyse et saisit les subtilités d’une voix. Les créateurs chantent probablement les paroles eux-mêmes avant d’appliquer un « clone » de la voix souhaitée, similaire à l’application d’un filtre sur une photographie. Cependant, cette démarche n’est pas simple et nécessite des experts en intelligence artificielle possédant une véritable connaissance des logiciels musicaux, selon Zohaib Ahmed, PDG de Resemble AI, une entreprise de Toronto spécialisée dans le domaine. Sa société fait partie de celles qui proposent une plateforme pouvant être diffusée plus largement dans l’industrie du divertissement. Pour Patricia Alessandrini, compositrice et enseignante à Stanford, l’augmentation du nombre de morceaux générés par l’IA marque l’aboutissement d’une technologie qui a connu une croissance exponentielle, bien qu’elle soit restée relativement éloignée du grand public au cours de la dernière décennie.

L’industrie musicale face aux défis juridiques de la musique générée par un système intelligent

Les implications pour l’industrie musicale sont énormes. Il est fort probable que la technologie permettant aux gens de transformer facilement leur voix en celle de leur chanteur préféré ne se fasse pas attendre très longtemps. Selon Steve Onotera, si les artistes reçoivent une rémunération pour l’utilisation de leur voix sous licence, tout le monde est content. Cependant, la question se pose pour ceux qui sont décédés depuis longtemps. Dans le cas de « Heart on a Sleeve », le groupe Universal a fait retirer la chanson des plateformes de streaming, bien que cela n’ait pas empêché sa réapparition en ligne ici et là. D’après Marc Ostrow, un avocat spécialisé dans ces problématiques, la musique produite par l’intelligence artificielle évolue dans une zone juridique ambiguë. Les droits peuvent être réclamés tant par les artistes que par les maisons de disques et labels musicaux. Néanmoins, les créateurs de contenu utilisant l’IA peuvent invoquer le concept juridique de « fair use » (usage raisonnable), qui constitue une sorte de clause d’exception.

Avec ETX/DailyUp