février 25, 2024

Les meilleures sonneries, jeux et applications pour ton mobile

La Finlandaise Kaija Saariaho compositrice de musique classique

Parmi le top 100 des chefs d’orchestre les plus programmés au monde, Andris Nelsons, le directeur musical du Gewandhaus de Leipzig, en Allemagne et de l’Orchestre symphonique de Boston aux USA se trouve à la première place- Photographie PHILIPPE MERLE / AFP©

Musique classique: les femmes oubliées retrouvent leur place

Quand on parle de musique classique, on a souvent tendance à oublier les personnalités féminines. Aujourd’hui, ce phénomène d’effacement se dissipe de plus en plus : compositrices et cheffes d’orchestre refont surface. Seule la mise en avant des femmes chorégraphes peine à regagner du terrain.

Les personnalités féminines oubliées de l’histoire de la musique classique

Pour beaucoup, la musique classique c’est Mozart, Beethoven ou encore Chopin. Il n’est pas rare d’entendre ces noms qui reviennent quand on parle de compositeurs de musique classique. Comme dans tous les autres domaines de la société, la musique classique n’est pas épargnée des inégalités, tout particulièrement concernant la sous-représentation des femmes. Ce n’est pas souvent qu’on entend le nom de Fanny Mendelssohn, d’Alma Mahler ou de Lili Boulanger. Bien que plusieurs compositrices ont été considérées comme de vraies stars de leurs vivants, elles ainsi que leurs œuvres sont tombées dans l’oubli au fil des années. Toutefois, on peut voir par le dernier rapport annuel de Bachtrack, un magazine qui traite les événements de musique classique à travers le monde, qu’aujourd’hui ce phénomène d’effacement s’inverse de plus en plus.

Compositrices et cheffes d’orchestre en tête de classement 

L’enquête de Bachtrack s’est basée sur quelques 27.124 concerts, spectacles de danse et représentations d’opéras. En 2022, Mozart a été le compositeur de musique classique le plus joué en concert. Derrière lui, toute une liste d’hommes: Beethoven, Bach, Brahms, Schubert, Schumann et bien d’autres. Cependant, dans le top 20 des compositeurs contemporains les plus joués en concert, on compte neuf femmes. La Russe Sofia Goubaïdulina est la première et elle se trouve au septième rang dans le classement. En 2019, il n’y avait qu’une seule femme sur la liste et aucune en 2013. Pour ce qui est des cheffes d’orchestre, on compte 12 femmes dans le top 100 s’il n’y avait qu’une seule en 2013 et huit en 2019. Bien que nous soyons encore bien loin de la véritable parité, ces chiffres montrent quand même un véritable progrès.

Les chorégraphes femmes encore sous l’ombre

Si la musique classique fait apparaître de plus en plus de compositrices et de cheffes d’orchestre, tel n’est pas encore le cas pour les femmes chorégraphes. La musique classique a encore du mal à les mettre en avant. Ce qui étonne, car en général la danse est perçue comme étant une pratique essentiellement féminine. En 2022, la seule chorégraphe à avoir donné plus de 50 représentations est la Canadienne Crystal Pite. Elle est la seule à figurer dans le top 20 des chorégraphes contemporains les plus programmés de Bachtrack.

Avec ETX/DailyUp