février 25, 2024

Les meilleures sonneries, jeux et applications pour ton mobile

Des jeunes dansant dans une boîte de nuit

Le Pass culture a été lancé pour la première fois à Berlin en 2002, et depuis lors, il a été adopté par de nombreuses villes en Allemagne, notamment Francfort, Munich, Hambourg et Stuttgart. En 2019, le Pass culture a été étendu à toute l’Allemagne-Photographie Aleksandr Popov / Unsplash©

Pass culture : un moyen pour les jeunes d’aller en boite de nuit

Le Pass culture Jugendkulturkarte, connaissez-vous ce que c’est ? Il s’agit d’un avantage que L’Allemagne a décidé d’accorder aux jeunes pour qu’ils puissent se rendre dans les lieux culturels du pays. Il donne aussi accès aux boîtes de nuit.

Le Pass Culturel jugendkulturkarte : en quoi consiste-t-il ?

En Allemagne, les jeunes ont accès au « Pass culture », également connu sous le nom de « Kulturpass » en allemand. Ce Pass culture offre des réductions et des entrées gratuites à des événements tels que des concerts, des musées et des expositions pour les jeunes âgés de 18 à 26 ans. Le Pass culture est disponible pour les jeunes qui reçoivent des prestations sociales ou qui ont un faible revenu, et il est également disponible pour les étudiants. Le but est d’encourager les jeunes à s’engager dans la vie culturelle et artistique de leur ville ou de leur région, même s’ils ont un budget limité.

Le Pass culture est géré par des organisations locales qui collaborent avec des enseignes tels que des théâtres, des musées, des galeries d’art et des salles de concert. Les jeunes peuvent utiliser le Pass culture pour obtenir des réductions sur les billets d’entrée ou pour accéder gratuitement à des événements. En plus d’encourager les jeunes à participer à la vie culturelle, le Pass culture vise également à promouvoir l’intégration sociale. L’accès à ces genres d’événements permet aux jeunes de rencontrer de nouvelles personnes et de s’engager dans leur communauté.

Un accès aux boîtes de nuit pour les 18 à 23 ans

Depuis le début du mois de février 2023, le contenu de Pass culture a été enrichi. Les jeunes en Allemagne âgés de 18 à 23 ont accès à 200 sites culturels comme les deux célèbres discothèques AVA Club et Cassiopeia Berlin avec le Pass culture. Ce n’est pas tout, ils auront aussi désormais accès aux boîtes de nuit avec le Pass culture. Pour obtenir le Pass culture, ils devront s’inscrire sur le site dédié avant la fin du mois de février 2023. Ils devront ensuite récupérer un laissez-passer dans l’une des 40 bibliothèques de la ville et dépenser les 50 euros qui leur sont accordés dans le Pass culture avant le 30 avril 2023. Le Pass culture Jugendkulturkarte va permettre aux jeunes de s’amuser et de profiter de leur jeunesse dans les boites berlinoises de qualité: Krunkelkranich avec son immense terrasse sur le toit aux allures de discothèque à ciel ouvert, le Busche Club destiné aux gays et aux lesbiennes, le Gretchen installé dans une ancienne écurie prussienne, Prachtwerk, Ritter Butzke, Schwuz, S036 et bien d’autres boîtes de nuit de luxe allemandes.

Un moyen de redresser l’économie des lieux culturels et de loisirs la nuit

Après la période de Covid en 2019, de nombreux lieux de divertissement en Allemagne ont eu du mal à se redresser à cause des pertes financières générées par la crise sanitaire. C’est aussi une des raisons qui a poussé la commission du Sénat allemand à opter pour la mise en place du Pass culture et d’y inclure les boîtes de nuit. La gentrification de la capitale allemande, un phénomène qui a commencé bien avant que la pandémie ne frappe, a aussi contribué à assombrir l’avenir de cette industrie qui avait pourtant attiré 3 millions de touristes étrangers à Berlin en 2018, selon les statistiques de Club Commission. La gentrification est un processus de transformation urbaine qui se produit dans de nombreuses villes à travers le monde, y compris en Allemagne. Ce processus se produit lorsque des quartiers autrefois populaires, souvent situés dans le centre-ville, sont transformés en quartiers plus aisés et plus branchés.

Le phénomène de gentrification empêche les jeunes de  s’amuser

En Allemagne, ce processus de gentrification a été particulièrement marqué dans les grandes villes comme Berlin, Munich et Hambourg, où les quartiers autrefois ouvriers sont devenus des lieux de prédilection pour les artistes, les étudiants et les professionnels créatifs. Ces quartiers attirent souvent des entreprises de mode, de design, de restauration et de technologie, ainsi que des investisseurs immobiliers. Ce processus de gentrification a des impacts positifs et sur les communautés locales. D’un côté, il peut entraîner une amélioration des infrastructures, des services et de la qualité de vie dans les quartiers concernés, ainsi qu’une augmentation de la valeur immobilière. Cependant, cela peut aussi mener à l’expulsion des habitants locaux, qui ne peut plus se permettre de vivre dans le quartier à cause de la hausse des prix de l’immobilier. Cela entraîne aussi la perte de l’identité culturelle de la communauté. Par conséquent, les jeunes se trouvent privés de leurs activités culturelles habituelles y compris les loisirs de nuit.

Avec ETX/DailyUp