février 25, 2024

Les meilleures sonneries, jeux et applications pour ton mobile

Drake rappeur-compositeur et acteur canadien

Le rendu final de la chanson Heart on My Sleeve de Drake et the Weeknd était très réaliste! Des milliers de personnes en ligne étaient convaincues qu'il s'agissait bien de leurs artistes préférés - Photographie Chris Delmas / AFP©.

Universal dénonce la fausse chanson de Drake et The Weekend par l’IA

Une fausse chanson de Drake et The Weekend créée par l’IA a généré des millions d’écoutes en ligne depuis sa sortie. Le label Universal Music Group a exigé son retrait des plateformes de streaming et a soulevé des problèmes de propriété intellectuelle.

Drake et the Weeknd: un duo monté de toute pièce fait sujet de débat

Le duo alimenté par l’IA de Drake et The Weeknd divise le monde de la musique. Le morceau « Heart on my sleeve », qui cumule plus de 15 millions de vues sur TikTok, a été retiré de Spotify ou Apple Music à la demande d’Universal, qui représente les deux artistes. L’auteur de cette contrefaçon s’est exprimé dans une vidéo dans laquelle on ne voit que sa silhouette recouverte de drap blanc et portant des lunettes de soleil. Le dénommé Ghostwriter977 a avoué qu’il a utilisé l’IA pour créer le duo de Drake et the Weekend et que ce n’est que le début. La vidéo originale a depuis été supprimée des réseaux sociaux, mais continue d’être partagée par de nombreux internautes sur diverses plateformes. L’auteur lui-même partage fréquemment des vidéos contenant un morceau de la chanson de Drake et the Weekend. Elle mélange des sons hip-hop et rap, et clone les voix de Drake et the Weekend échangeant sur l’actrice Selena Gomez, avec qui The Weekend a récemment eu une brève histoire. 

L’IA en musique et les problèmes de contrefaçon

L’Intelligence artificielle (IA) est devenue un outil de plus en plus utilisé dans le domaine de la musique. Grâce à la capacité de l’IA à apprendre à partir de données, elle est capable de créer de la musique originale en imitant les styles de différents artistes et genres comme le cas de la fausse chanson de Drake et the Weeknd. Cependant, malgré ses avantages, l’utilisation de l’IA en musique est souvent critiquée pour des problèmes de contrefaçon. En effet, certains utilisateurs de l’IA en musique ont créé des œuvres qui ressemblent de manière frappante à celles d’artistes célèbres, sans leur consentement. Cette pratique est considérée comme une violation des droits d’auteur, et elle est souvent considérée comme une forme de vol de propriété intellectuelle. Les artistes sont également préoccupés par le fait que l’IA en musique pourrait réduire leur créativité et leur originalité. Ils craignent que leurs œuvres soient considérées comme moins uniques et moins innovantes.

Universal Music Group dénonce la création de la fausse chanson

Les sociétés de production tirent la sonnette d’alarme sur la menace que ces nouvelles tendances font peser sur les droits d’auteur et les œuvres d’art. La société de production Universal a parlé de Heart On My Sleeve, la fausse et étonnante collaboration entre Drake et The Weeknd. « Utiliser l’intelligence artificielle pour créer de nouveaux morceaux avec la musique de nos artistes laisse à poser la question de quel côté de l’histoire les acteurs de l’industrie musicale veulent-ils être ? Du côté des artistes, des fans et de l’expression créative humaine, ou du côté du refus des deepfakes, de la fraude et des représailles contre les artistes », a déploré le groupe auprès des médias de Music Business Worldwide. « Cette situation illustre pourquoi les plateformes ont une responsabilité légale et éthique fondamentale d’empêcher l’utilisation de leurs services dans la mesure où cela pourrait nuire aux artistes. Nous apprécions l’engagement de nos partenaires sur ces questions, car nous reconnaissons que nous sommes un département », conclut le groupe.  

La maison de disque appelle les plateformes de streaming à agir ensemble

La maison de disque Universal Music Group a écrit aux plateformes de streaming comme Spotify et Apple en mars 2023 pour empêcher les services d’intelligence artificielle d’extraire des mélodies et des paroles de chansons protégées par des droits d’auteur, selon des e-mails obtenus par le Financial Times. L’utilisation de l’IA dans la musique est un sujet de débat dans l’industrie musicale, certains dénonçant un abus des droits d’autrui et d’autres applaudissant ses capacités. David Guetta a récemment utilisé l’IA pour créer une voix pareille à celui du rappeur Eminem et l’utiliser pour l’un de ses spectacles. Toutefois, le DJ star n’a pas publié le morceau pour le commercialiser, car il veut « entamer une discussion pour sensibiliser », selon les explications qu’il a fournies à la BBC.

Avec ETX/DailyUp